L'actu du cuivre

Plan rénovation énergétique : ce qui va changer pour les propriétaires

Le gouvernement a lancé une campagne nationale pour la rénovation énergétique des habitations en affichant l’ambitieux objectif d’atteindre 500 000 logements rénovés par an d’ici 2017. Pour les particuliers, certaines choses vont changer à partir du 1er juillet. Explications avant de se lancer dans des travaux.

Quels travaux pour limiter mes dépenses d’énergie ?

En réduisant la consommation d’énergie, on limite les émissions de gaz à effet de serre et on protège l’environnement. Mais on fait aussi des économies ! L’un des objectifs majeurs du gouvernement à travers cette campagne est de protéger le pouvoir d’achat des Français.

La rénovation énergétique des logements concerne l’ensemble des travaux qui ont pour vocation de faire baisser la consommation énergétique. Elle peut aussi bien porter sur des travaux d’isolation que sur le changement ou l’amélioration des systèmes de chauffage : installations utilisant les énergies renouvelables, remplacement de chaudière éventuellement associé à de nouveaux émetteurs.

Il est souvent indispensable d’intervenir sur le bâti (isolation toiture ou mur, double vitrage…), mais une rénovation performante passe aussi la plupart du temps par le changement du système de chauffage.

Ainsi, les gains énergétiques apportés par les seuls travaux sur les murs et les vitrages sont de l’ordre de 20 % tandis qu’ils sont de 70 % lorsqu’une solution implique la toiture, le vitrage et le chauffage (chiffres de l’Association Energies & Avenir). Plus généralement, dès que les travaux incluent le mode de chauffage, les gains énergétiques sont supérieurs à 60 %.

Système de chauffage performant avec boucle eau chaude en cuivre

 

A qui faire appel pour réaliser les travaux ?

A partir du 1er juillet, les particuliers devront obligatoirement faire appel à des professionnels labellisés Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) s’ils veulent pouvoir bénéficier des aides de l’État. Assurez-vous bien que les artisans et les entreprises de bâtiment auxquelles vous faites appel disposent de cette mention. C’est ce que l’on appelle le principe d’éco-conditionnalité.

Pour trouver un professionnel qualifié, vous pouvez par exemple visiter l’annuaire des ECO Artisans ou celui des Pros de la Performance énergétique, deux réseaux de professionnels du bâtiment spécialisés dans la construction performante.

 

Quelles aides pour financer mes travaux de rénovation énergétique ?

Différentes aides financières directes ou indirectes sont disponibles selon des modalités spécifiques : certaines sont soumises à conditions de ressources et, dans tous les cas, l’éligibilité des travaux devra être vérifiée. D’une manière générale, l’installation de dispositifs de chauffage utilisant les énergies renouvelables et le changement des chaudières font partie des travaux éligibles.

Primes

L’Etat propose, selon les situations, deux nouvelles aides exceptionnelles : une prime de 1 350 € pour les ménages aux revenus moyens et une prime de 3 000 € pour les ménages les plus modestes.

Eco-Prêt à Taux Zéro

Autrement dit, l’éco-PTZ propose de bénéficier d’un prêt à taux nul jusqu’à 30 000 €. A partir du 1er juillet 2014, il sera soumis à l’éco-conditionnalité.

Le Crédit d’Impôt Développement Durable

Autrement dit, le CIDD permet de déduire des impôts un montant de 15 ou 25 % des dépenses l’équipement pour certains travaux de rénovation énergétique. Le taux à 15 % s’applique avec conditions de ressources pour une action isolée tandis que le taux à 25 % s’applique sans conditions de ressources pour la réalisation d’un bouquet de travaux. A partir du 1er  janvier 2015, ces taux seront soumis à l’éco-conditionnalité.

TVA réduite

Au lieu des 10 % initialement prévus, la TVA pour les travaux énergétiques est fixée à 5,5 %. Cette mesure concerne les travaux réalisés dans les logements de plus de deux ans ainsi que les travaux induits par ces opérations.

 

Pour aller plus loin

Pour doper son plan de rénovation énergétique, le gouvernement a lancé une campagne de communication nationale. Intitulée « J’écorénove, j’économise », cette grande opération met en œuvre des moyens inédits pour renseigner le grand public :

• Un site internet : http://renovation-info-service.gouv.fr/

• Un numéro d’appel unique pour obtenir toutes les informations liées à la rénovation énergétique : 0 810 140 240

• 450 « Points rénovation info service » (les PRIS), des  bureaux locaux d’information

L’objectif est non seulement d’informer mais aussi d’accompagner le particulier dans sa démarche de rénovation : diagnostic, conception et travaux, modes de financement doivent trouver des réponses dans le cadre d’une démarche unique destinée à faciliter l’accomplissement des projets.