L'actu du cuivre

Fête de la musique : 2 bâtiments cuivrés au service du son

A l’occasion de la fête de la musique, Ma Maison Mérite du Cuivre vous propose de découvrir deux lieux de musique et de fête habillés de cuivre. En exploitant toutes les propriétés reconnues du métal rouge (durabilité, esthétisme, malléabilité) mais aussi des qualités moins connues, comme sa contribution à l’isolation acoustique, les architectes nous invitent à (re)découvrir des bâtiments à la frontière entre patrimoine historique et vie moderne, à l’exemple du Red Bull Studio de Berlin, et de la discothèque Canalla en Espagne. 

Le Red Bull Studio à Berlin : le cuivre au cœur de la scène culturelle

À Berlin, les architectes d’Optimist Design se sont inspirés de l’ambiance d’une ville où l’héritage historique se mêle en permanence à la modernité. C’est dans une ancienne centrale électrique que les designers ont choisi d’installer le 20estudio Red Bull. « Le design du studio a été modelé par les exigences acoustiques », explique Tino Schaedler, fondateur d’Optimist Design. En travaillant avec des experts de l’acoustique, les designers ont choisi des matériaux, dont le cuivre, permettant d’absorber les sons, afin de créer le meilleur environnement possible pour les musiciens.

L’extérieur du studio est réalisé avec une bande de cuivre d’un kilomètre de long. © Jan Bitter

Exploitant également la malléabilité du cuivre, son esthétisme et sa couleur changeante, les designers ont réalisé le bardage avec une bande de cuivre d’un kilomètre de long en lui donnant un mouvement ondulant, créant un « rythme visuel » représentant le flow naturel de la musique et du son. M. Brown, designer Optimist Design, explique : « Les bandes de cuivre ajoutent de la profondeur et de la distinction à la forme sculpturale du studio. »

Le cuivre participe à donner aux studios une acoustique unique © Jan Bitter

Canalla disco : son & lumière cuivrée pour une ambiance de fête

En Espagne, le leitmotiv des architectes de Vaillo+Irigaray était de transfigurer un club de la ville de Pampelune, par nature dans des dominantes de noir, avec des lumières éclatantes et colorées. Pour faire venir la lumière, les architectes ont fait appel au cuivre pour « promouvoir une atmosphère liquide, où les convulsions et la sobriété, les vibrations et les reflets, sont absorbés ». 

Murs et sols sont en laiton et réfléchissent la lumière des stroboscopes © Ruben P. Bescos

Les architectes espagnols ont installé des alcôves recouvertes de laiton sur l’ensemble des surfaces : sol, murs et plafonds. Contrastant avec le noir général, il reflète toutes les lumières et permet de créer cette ambiance si particulière du monde de la nuit. Enfin, grâce à des rideaux de laiton perforé, les architectes ont créé des salles isolées de la musique pour aménager des zones plus tranquilles.

Les rideaux de laiton perforés permettent de réduire les nuisances sonores © Ruben P. Bescos

 

Pour en savoir plus sur l’utilisation du cuivre en architecture :