L'actu du cuivre

Du cuivre à l’école contre les infections

C’est la rentrée des classes ! Mais nos enfants ne sont pas les seuls à retrouver les bancs de l’école… Les microbes et bactéries font aussi leur rentrée, prêts à passer de mains en mains pour infecter les écoliers. Les rhinopharyngites et autres gastroentérites seront bientôt de retour. Pour prévenir au maximum l’apparition et la transmission de ces maladies, certaines écoles ont trouvé la parade : elles s’équipent d’éléments en cuivre, un métal capable de tuer les microbes. Explications.

Poignée de porte en cuivre antibactérien pour lutter contre la transmission des maladies dans une école

 

Des écoles passent au cuivre pour limiter les épidémies

Tandis que les bambins retrouvent les salles de classe, leurs parents appréhendent déjà le retour des petits maux et des épidémies automnales. Pour protéger les élèves des maladies contagieuses les plus courantes, le cuivre, métal naturellement antibactérien, fait depuis quelques années son apparition dans les écoles. Poignées de porte, rampes, robinets… tous les éléments les plus fréquemment touchés sont remplacés par des éléments en cuivre sur lesquels les microbes et bactéries ne survivent pas.

Parmi les établissements qui se sont mis au métal rouge, on peut citer l’école de Bezannes en Champagne-Ardenne, celle de Mandres-les-Roses en région parisienne, ou encore le groupe scolaire René Chazot de Bazancourt dans la Marne. Dans ce même département, le tout nouveau collège Louis Pasteur de Sermaize-les-Bains est également entièrement équipé de cuivre.

 

Main courante en alliage de cuivre antibactérien dans le collège de Sermaize-Les-Bains dans la Marne © Steriall

 

Le cuivre, une solution originale contre les nids à microbes

A l’inverse des matériaux courants comme le plastique ou l’inox, le cuivre empêche la prolifération des germes et leur transmission de main en main. Le métal rouge détruit naturellement et en continu 95 % des virus (grippe, gastroentérite…) et des bactéries (notamment les bactéries multi résistantes aux antibiotiques comme le SARM) dans un délai de 30 minutes. Une bonne nouvelle quand on sait que 80 % des infections sont transmises par contact et que c’est notamment dans les écoles que les maladies se transmettent le plus rapidement.

Cette solution de prévention efficace vient compléter le lavage des mains systématique, qui reste incontournable contre la transmission des maladies.

 

Main courante en cuivre antibactérien pour lutter contre la transmission des maladies dans une école

 

Le professeur de microbiologie Sophie Gangloff de l'Université de Reims explique l'importance de ces installations : « Les virus et les bactéries, nous le savons, peuvent survivre sur les surfaces fréquemment touchées, pendant des jours, voire des mois. Un moyen de prévention est d'empêcher les agents infectieux de vivre sur ces surfaces et d'y créer des "nids à microbes". Installer des poignées en cuivre antibactérien dans les écoles va réduire le nombre de germes portés par les enfants et leurs professeurs. Ainsi, le nombre d'infections chez ces mêmes enfants et leurs professeurs va diminuer. Et bien sûr, ce bienfait va se répercuter aux parents et à tout l'entourage des enfants. »

 

Pour en savoir plus sur l’utilisation du cuivre pour la santé :