L'actu du cuivre

Cuivre antibactérien : un hôpital Allemand installe le plus grand dispositif en cuivre d’Europe

À l'aide de la science moderne, nous commençons à comprendre comment le cuivre peut nous aider à lutter contre les maladies pour créer des environnements plus sains. Exemple avec une nouvelle expérience conduite en Allemagne.

Le cuivre est connu pour ses propriétés antibactériennes et sa capacité à réduire significativement les bactéries et virus présents à sa surface. Les propriétés antiseptiques du cuivre sont connues depuis l'époque des pharaons dans l'Égypte antique. En effet, à l'époque on mélangeait déjà des copeaux de cuivre aux onguents utilisés pour désinfecter les plaies. Métal naturellement antibactérien, le cuivre permet de faire baisser drastiquement la présence de bactéries sur les surfaces de contact les plus employées. Forts des résultats prometteurs des premières expériences conduites partout dans le monde, le métal rouge et ses alliages gagnent de nouveaux adeptes. Il est utilisé dans de nouveaux contextes inédits : maisons de retraite (EHPAD), maison de particuliers… Après l’annonce de deux études Françaises en sa faveur en 2014, l’hôpital Asklepios Klinikum de Hambourg vient de choisir le cuivre pour équiper 600 poignées de portes afin de prévenir les infections.

Les poignées de porte font partie des surfaces de contact les plus utilisées dans les hôpitaux et sur lesquelles les germes sont les plus nombreux à venir se déposer. Grâce à l’installation  de ces nouvelles poignées de porte en alliages de cuivre,  l’hôpital pourra étudier à grande échelle l’impact du cuivre pour lutter contre la transmission des maladies,  un enjeu particulièrement crucial pour les patients des zones à haut risque comme les services de soins intensifs et les chambres d'isolement. 

A quand les poignées en cuivre pour nous protéger dans nos maisons également ?

On a hâte !